ARCHITECTURE D’INTÉRIEUR

Permis de construire, aménagement et décoration d'intérieur (cette dernière est en cours).

AMÉNAGEMENT D’INTÉRIEURS

Projet d'un espace minimum

Envie d'avoir un petit chez soi ?

Aujourd'hui, les habitats mobiles ne sont  pas les seules alternatives pour répondre à un habitat abordable et chaleureux.

Un petit espace bien agencé, optimisé jusqu'au dernier centimètre carré, vaut largement un espace plus grand mais pas du tout fonctionnel et adapté au mode de vie.

Ce projet en est un exemple.

 

Objectif : Répondre aux contraintes d'une famille (avec deux enfants) dans un minimum d'espace, en compressant au maximum le budget, en conservant un espace pour chaque fonction (salon, bureau, salle à manger, cuisine ...), en créant des rangements importants et un confort malgré le nombre limité de m². Évidemment tout cela en s'adaptant au mode de vie de la famille. Plusieurs alternatives avaient été proposées.

Cet espace de 54 m² au sol, construction en bois et en monopente est également très facilement modulable : il suffit d'abattre l'une ou l'autre des cloisons des chambres pour obtenir : un salon plus grand et/ou une grande chambre/bureau...

Le croquis propose une solution d'alcôve qui finalement n'a pas été choisis : l'alcôve se transforme alors un simple plan de travail, augmentant la perspective et la sensation d'espace de la pièce.

Les espaces chambres ne font pas 9m² au sol mais restent fonctionnelles. Les chambres des pré-adolescentes offrent un espace sous mezzanine (solution retenue) confortable : bureau, coin lecture et penderie (meuble escalier).

 

Esquisse d'aménagement lors de la réhabilitation d'une grange en maison

DÉCORATION D’INTÉRIEURS

Rendre plus chaleureux un gîte et des chambres d'hôtes.

FENG SHUI

Quelques avant/après d'une prestation feng shui :

Les images ci dessus illustrent principalement un travail d'allègement et de consolidation de certains secteurs en utilisant le mobilier, les tissus déjà existants etc pour être le plus économique possible et en accord avec le goût et le style de Claudine.

GÉOBIOLOGIE

Les 2 premières photos ont été prise dans l'état. On observe des émissions électriques trop importantes et plus élevée lorsque la lampe est éteinte qu'allumée.
Il a suffit de pousser légèrement la lampe, décaler le fil et l'interrupteur de l'autre côté de la table de chevet et surtout de retourner la prise pour limiter les champs pendant les temps d'éclairage et de presque les annuler pendant les temps de sommeil, ce qui est le principal.
D'autres remèdes peuvent être mis en place afin d'éliminer toutes pollutions mais il faut les acheter (fils blindés, interrupteurs bipolaires, interrupteurs de champs, etc). Parfois, de simples petites astuces permettent de limiter suffisamment les pollutions électriques et magnétiques.